République centrafricaine - Nations unies - Adoption de sanctions au conseil de sécurité (New York, 17 décembre 2015)

Le conseil de sécurité des Nations unies a décidé le 17 décembre de placer sous sanctions Haroun Gaye et Eugène Ngaïkosset, dont les incitations à la violence et les agissements perturbent la bonne marche du processus politique en Centrafrique.

Les sanctions consistent en un gel d’avoirs et une interdiction de voyager. Elles frappent désormais sept personnes et une entité.

Avec ces nouvelles sanctions, le conseil de sécurité adresse un message ferme à tous ceux qui tentent d’entraver les efforts de stabilisation et font obstacle par la violence au processus électoral qu’attendent les Centrafricains.

Informations complémentaires