République centrafricaine - Attaque contre la MINUSCA (3 avril 2018)

La France condamne l’attaque perpétrée le 3 avril contre la MINUSCA dans la localité de Tagbara (près de Bambari), qui a fait un mort et onze blessés parmi les casques bleus mauritaniens.

Nous présentons nos condoléances à la famille du casque bleu décédé et aux autorités mauritaniennes, ainsi que nos vœux de rétablissement aux blessés.

La France réitère son plein soutien à l’action menée par la MINUSCA, qui évolue dans un contexte difficile et paie un lourd tribut dans l’accomplissement de sa mission. Elle rappelle que les attaques contre les casques bleus peuvent constituer des crimes de guerre et appelle à ce que les responsables soient traduits en justice.

La France exprime en outre sa forte préoccupation à la suite de la découverte par la MINUSCA des corps de 21 civils dans la même localité et appelle à faire toute la lumière sur les circonstances de ce drame.

Ces violences contre les casques bleus et les civils confirment la nécessité de progresser rapidement dans la mise en œuvre de la feuille de route conjointe pour la paix et la réconciliation adoptée le 17 juillet 2017 à Libreville, en vue d’aboutir au désarmement effectif des groupes armés.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE