République centrafricaine - Attaque contre des civils (23 mai 2019)

La France condamne avec la plus grande fermeté l’attaque perpétrée par le groupe armé 3R dans la région de Paoua, au nord-ouest de la République centrafricaine (RCA), qui a fait de nombreuses victimes civiles.

La France présente ses condoléances aux familles des victimes et appelle à ce que les responsables soient traduits devant la justice dans les plus brefs délais.

Cette attaque constitue une violation majeure de l’accord de paix du 6 février 2019, qui a été signé entre les gouvernement centrafricain et 14 groupes armés, porté par l’Union africaine et soutenu par les Nations unies et les pays de la région. Cette attaque démontre l’urgence du désarmement et de la démobilisation des groupes armés, qui, à Bangui comme dans le reste du pays, doivent cesser toute forme de violence et d’activités déstabilisatrices, déposer les armes et s’engager sans délai et sans condition dans le processus de paix. La France réitère son appel à ce que toutes les parties mettent en œuvre l’accord du 6 février dernier, qui ouvre une vraie perspective de sortie de crise en RCA.

Informations complémentaires