République centrafricaine - Attaque contre des casques bleus (5 janvier 2017)

Partager

La France condamne avec la plus grande fermeté l’attaque contre un convoi de casques bleus de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), qui a coûté la vie à deux soldats marocains et a également fait des blessés le 3 janvier.

Nous exprimons nos sincères condoléances aux familles des victimes, au gouvernement marocain et à la MINUSCA et adressons nos vœux de prompt rétablissement aux blessés.

Cette nouvelle tragique rappelle l’engagement constant et précieux du Maroc au sein des opérations de stabilisation et de maintien de la paix en Afrique et dans le monde.

Rappelant que des attaques contre des casques bleus des Nations unies peuvent constituer des crimes de guerre selon le droit international, la France appelle les autorités centrafricaines à tout mettre en œuvre pour identifier les auteurs de cette attaque et les traduire en justice. La France réitère son plein soutien à l’action menée par la MINUSCA, en appui aux autorités centrafricaines, pour la protection des populations civiles et la consolidation de la paix en RCA.

Voir aussi :

Informations complémentaires