Relations bilatérales

Relations politiques

Nos relations bilatérales avec le Portugal sont excellentes dans tous les domaines et notre coopération s’est considérablement densifiée ces dernières années. Notre dialogue s’est enrichi par la signature de nouveaux accords dans les domaines linguistique, fiscal et éducatif, ainsi qu’en matière de détachement des travailleurs et de santé. Lors de la visite du ministre des Affaires étrangères au Portugal début 2018, la France et le Portugal avaient décidé d’engager des démarches en vue d’une adhésion croisée comme observateurs à la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), pour la France, et à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), pour le Portugal, au Sommet de Tunis en 2020. La France a été admise comme État observateur associé au sein de la CPLP par une décision de la conférence des chefs d’État et de gouvernement réunis les 17 et 18 juillet à Santa Maria, au Cap Vert. Cette démarche est le prolongement naturel des liens intenses et étroits qui lient la France au monde lusophone et au Portugal, ainsi que l’illustration de son attachement à la promotion du plurilinguisme et de la diversité culturelle.
Le Portugal est un partenaire politique de premier plan pour la France. Outre les questions européennes, nos intérêts convergent sur les grands dossiers internationaux, en particulier sur le continent africain.

Principales visites

Au Portugal :

  • Visite de la secrétaire d’État chargée des Affaires européennes les 10 et 11 juillet 2019
  • Visite de la ministre des Armées les 4 et 5 février 2019
  • Visite du président de la République à Lisbonne le 27 juillet 2018 à l’occasion du 2e sommet sur les interconnexions énergétiques entre la France et la péninsule ibérique
  • Visite de la ministre chargée des Affaires européennes le 6 février 2018
  • Visite du ministre des Affaires étrangères au Portugal le 4 janvier 2018

En France :

  • Visite du président de la République Marcelo Rebelo De Sousa à l’occasion de la cérémonie du 14 juillet
  • Visite à Paris du Premier ministre Antonio Costa entretien le 20 mai 2019 (avec le président de la République)
  • Visite du ministre de la Défense nationale Joao Cravinho le 13 et 14 avril 2019 (commémoration de la bataille de la Lys)
  • Visite du président de la République Marcelo Rebelo De Sousa au Forum de Paris sur la Paix le 11 novembre 2018
  • Entretien de la secrétaire d’État chargée des Affaires européennes, Ana Paula Zacarias, avec la ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau le 11 octobre 2018
  • Participation de la secrétaire d’Etat chargée des Affaires européennes, Ana Paula Zacarias, à une consultation citoyenne sur l’avenir de l’Europe avec la ministre chargée des Affaires européennes, Nathalie Loiseau le 25 avril 2018
  • Visite du président M. de Sousa et du Premier ministre A. Costa le 9 avril 2018 à l’occasion de la commémoration du Centenaire de la bataille de la Lys (1918), avec le président de la République
  • Visite à Paris du Premier ministre A. Costa à l’occasion du One Planet Summit, le 13 décembre 2017. En marge du sommet, il a eu un entretien avec le Premier ministre
  • Visite à Paris du Premier ministre A. Costa le 28 juillet 2017 (entretien avec le président de la République).

En savoir plus sur les relations franco-portugaises

Relations économiques

Les relations économiques entre la France et le Portugal reflètent et entretiennent l’excellence de notre relation bilatérale.

La France maintient sa position de 2e client et de 3e fournisseur de biens du Portugal, tandis que le Portugal est pour la France le 17e client (et 15e fournisseur). La relation commerciale est dynamique mais structurellement déficitaire pour la France, et le solde continue de se détériorer : le déficit commercial a atteint 4,8 Md € en 2018 (+ 8 % par rapport à 2017), dont 1,4 Md € pour les biens et 3,4 Md € pour les services. La croissance des exportations françaises est principalement tirée par les ventes de véhicules de transport (avions, automobiles). Le dynamisme des importations est lui notamment lié au tourisme, aux activités délocalisées de services et aux secteurs automobile et mécanique (véhicules et pièces détachées pour l’industrie automobile et aéronautique).

Toutefois, la présence française au Portugal continue de se renforcer, les entreprises françaises occupent la seconde position après l’Espagne en termes de nombre d’entreprises (609 en 2017), d’employés (plus de 46 112) et de chiffres d’affaire (14 274 Mds €) ; 12 % des entreprises étrangères au Portugal sont françaises. La France est ainsi le premier pays étranger en termes de création de valeur ajoutée sur le territoire portugais.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Notre action s’appuie sur un dispositif composé de l’Institut français de Lisbonne (IFP), d’un réseau de dix Alliances françaises, du lycée français Charles Lepierre de Lisbonne, établissement de prestige de l’enseignement secondaire au Portugal, et du lycée français international de Porto.

Nos interventions s’articulent autour de quatre axes principaux :

Coopération scientifique et de recherche

Notre coopération bilatérale est dense : rencontres des ministres de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, accords de partenariats entre agences nationales. Dans le cadre du programme-cadre de recherche Horizon 2020, la France est le 5e partenaire du Portugal. Deux programmes restructurés sous la marque « Pessoa », sont cofinancés : le partenariat Hubert Curien avec la Fondation pour la Science et la Technologie et les cotutelles de thèse avec la Conférence des présidents d’université portugaise.

Coopération éducative et linguistique

Très peu appris au primaire en raison de la généralisation de l’anglais, le français est choisi au collège comme deuxième langue par 70 % des élèves (265 000 apprenants au collège mais seulement 30 000 au lycée). Notre coopération éducative et linguistique s’oriente notamment vers le développement des sections européennes de langue française, et le développement des certifications officielles de français (diplôme d’études en langue française DELF, diplôme approfondi de langue française DALF) dans le réseau des alliances françaises et dans les établissements scolaires.

Coopération universitaire

En termes de mobilité individuelle, la France est la 2e destination avec une stabilisation du nombre d’étudiants portugais à 5 900. Elle est la 6e pour les étudiants portugais suivant le programme Erasmus et au moins 8 projets d’appel d’universités européennes incluent des établissements français et portugais.

Coopération culturelle et audiovisuelle

L’institut franco-portugais (IFP), créé en 1937, oriente sa stratégie vers une action essentiellement hors les murs, fondée sur des partenariats avec les institutions portugaises en privilégiant les co-productions dans le cadre de grands événements et de lieux prescripteurs (Festival d’Almada, Festival Alkantara, Fondation Serralves, Théâtre São Luiz, etc.). Il organise notamment le festival de cinéma français, très prisé des cinéphiles portugais.

Autres types de coopération

Dans le domaine de la défense, notre coopération, fondée sur des échanges politico-militaires réguliers, contribue à l’entretien d’un climat favorable à nos intérêts de défense (accès au vaste espace aéro-maritime sous contrôle portugais), à la prise en compte de nos propositions, notamment au sein des organisations et enceintes de sécurité et de défense auxquelles nous appartenons conjointement (UE, OTAN, 5+5, etc.) et au soutien portugais sur le théâtre d’opérations africain.

Dans le domaine de la sécurité intérieure, la coopération opérationnelle est vaste et concerne le trafic de stupéfiants, la criminalité organisée, la fraude documentaire et la lutte contre l’immigration irrégulière. La coopération multilatérale dans le cadre du centre opérationnel d’analyse du renseignement maritime pour les stupéfiants, à Lisbonne, donne des résultats très encourageants.

Mise à jour : 01.08.19

Informations complémentaires