Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

Notre relation bilatérale avec le Portugal est excellente dans tous les domaines et notre coopération s’est considérablement densifiée ces dernières années. Notre dialogue s’est enrichi par la signature de nouveaux accords dans les domaines linguistique, fiscal et éducatif, ainsi qu’en matière de détachement des travailleurs de santé.

Le Portugal est également un partenaire de premier plan pour la France au niveau international. Outre les questions européennes, nos positions convergent sur les grands dossiers internationaux, en particulier sur le continent africain.

Présence française

La communauté française au Portugal comprend entre 30 000 et 35 000 personnes, dont 16 605 sont inscrites au registre de l’ambassade (en septembre 2021). La communauté portugaise en France est évaluée à environ 1 720 000 personnes.

Visites

Plusieurs visites bilatérales ont permis d’aborder les grands enjeux européens et de souligner nos nombreuses convergences de vues, notamment dans le cadre de la présidence portugaise du Conseil de l’Union européenne :

  • Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, s’est rendu à Lisbonne les 21 et 22 mai pour participer aux réunions informelles de l’Eurogroupe et du Conseil des ministres de l’Union européenne pour les affaires économiques et financières (ECOFIN).
  • Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité, s’est entretenu par visioconférence avec le ministre des Affaires étrangères Augusto Santos Silva, le 3 février 2021.
  • Jean-Yves Le Drian s’est rendu à Lisbonne le 15 septembre 2020, Clément Beaune les 25 et 26 novembre 2020 et Bruno Le Maire les 2 et 3 décembre 2020, notamment dans le cadre, de la préparation de la présidence portugaise du Conseil de l’UE.
  • En amont de la présidence portugaise du Conseil de l’Union européenne, le président de la République a reçu M. Antonio Costa le 15 décembre 2020. Ce dernier avait déjà effectué une visite en France le 20 mai 2019.
  • Le président de la République a effectué un déplacement à Lisbonne pour le sommet trilatéral (France, Espagne, Portugal) sur les interconnexions énergétiques (27 juillet 2018).

Relations économiques

La France est un partenaire commercial de premier plan pour le Portugal. Malgré la pandémie, notre pays y maintient en 2020 son rang de 2e client et de 3e fournisseur. Pour sa part, le Portugal est le 18e client et 15e fournisseur de la France. La France se situe à la 4e place des pays émetteurs d’investissements directs étrangers (IDE) au Portugal avec un stock de 11,8 milliards d’euros fin 2020, derrière les Pays-Bas, l’Espagne et le Luxembourg. Cette position s’est nettement renforcée au cours des deux dernières années.
Pour la première fois depuis dix ans, la balance commerciale de biens avec le Portugal a été positive pour la France en 2019 (+151 millions EUR) à la faveur des livraisons d’Airbus mais est redevenue négative en 2020 (-1 467 millions EUR).

Les entreprises françaises sont implantées au Portugal dans des secteurs variés et souvent de longue date. La présence est marquée et ancienne dans le secteur de l’industrie, notamment des transports mais aussi de la chimie et de l’électrique/électronique. Des constructeurs et sous-traitants automobiles français (PSA, Renault, Faurecia, GMD Eurocast), et des sous-traitants aéronautiques français (Lauak, Mecachrome) y possèdent des usines. Les entreprises de grande distribution y sont également très présentes. Le secteur des énergies, notamment renouvelables, est particulièrement porteur pour nos entreprises (investissements d’Engie notamment).

Nos entreprises sont également le 1er employeur étranger dans les secteurs des transports, de la logistique, du commerce, ainsi que l’information et les communications.

Coopération culturelle, scientifique et technique

Lors de la visite du ministre des Affaires étrangères au Portugal début 2018, la France et le Portugal avaient décidé d’engager des démarches en vue d’une adhésion croisée comme observateurs à la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), pour la France, et à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), pour le Portugal. La France a été admise comme État observateur associé au sein de la CPLP par une décision de la conférence des chefs d’État et de Gouvernement réunis les 17 et 18 juillet 2018 à Santa Maria, au Cap Vert. Cette démarche est le prolongement naturel des liens intenses et étroits qui lient la France au monde lusophone et au Portugal, ainsi que l’illustration de son attachement à la promotion du plurilinguisme et de la diversité culturelle.

La saison culturelle croisée franco-portugaise, dont la tenue a été actée en 2018, se tiendra de février à octobre 2022. Concomitante avec la présidence française du Conseil de l’Union européenne, elle sera placée sous le signe du renforcement de nos relations bilatérales et du projet européen. La programmation commune pluridisciplinaire annoncée, qui irriguera les territoires des deux pays, concerne les domaines de la culture, de l’éducation, de la jeunesse, de l’économie, du sport, et du tourisme.

Mise à jour : 05.10.21

Informations complémentaires