Philippines - Q&R - Extrait du point de presse (14 mars 2018)

Q – Avez-vous une réaction à l’annonce par les Philippines de leur volonté de se retirer de la Cour pénale internationale ?

R – La France déplore l’intention des autorités philippines de se retirer du statut de Rome de la Cour pénale internationale. Une telle décision pénaliserait d’abord les Philippines et sa population.

La France souhaite le maintien du dialogue avec les Philippines sur ce sujet, et espère que ce pays reviendra sur son intention.

La France soutient l’action de la Cour, première juridiction pénale internationale permanente et indépendante, et promeut l’universalité du statut de Rome. Elle saisit cette occasion pour appeler les États qui ne l’ont pas encore fait à adhérer dans les meilleurs délais au statut de Rome.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE