Présentation de la Papouasie-Nouvelle-Guinée

Données générales

PAPOUASIE-NOUVELLE-GUINÉE {JPEG}

Nom officiel : État Indépendant de Papouasie-Nouvelle-Guinée.
Nature du régime : monarchie constitutionnelle.
Chef de l’Etat : la reine Elizabeth II, représentée depuis le 28 février 2017, par le Gouverneur général de Papouasie-Nouvelle-Guinée, M. Bob DADAE.
Chef du Gouvernement : M. James MARAPE, Premier ministre.

Données géographiques

Superficie : 462 840 km².
ZEE : 2 402 288 km².
Capitale : Port Moresby.
Villes principales : Lae, Madang, Goroka, Mount Hagen.
Langues officielles : anglais, pidgin et hiri motu.
Langue courante : anglais, pidgin et environ 860 langues locales.
Fête nationale : 16 septembre (anniversaire de la proclamation de l’indépendance en 1975).

Données démographiques

Population : 8 606 316 habitants.
Densité : 19 hab /km².
Croissance démographique : 2 %.
Espérance de vie : 64 ans.
Religions : catholiques (26%), protestants (64,3%).
Indice de développement humain (2017) : 0,544 (153ème rang mondial).

Ambassade de France à Port-Moresby : https://pg.ambafrance.org/

Politique étrangère

La Papouasie-Nouvelle-Guinée est la première économie du Pacifique insulaire (60% du PIB de la région, 80% de ses exportations et 60% de ses importations - hors Australie, Nouvelle-Zélande et collectivités françaises). Elle dispose notamment d’importantes ressources minières (or, cuivre, nickel), pétrolières et gazières.

Plus de quarante ans après l’indépendance (1975), l’Australie reste son principal partenaire politique, économique et commercial, même si les relations avec d’autres partenaires, notamment asiatiques, se développent rapidement. La PNG est le premier destinataire de l’aide au développement australienne en faveur des Etats insulaires océaniens (357 M EUR pour la période 2018-2019). A la demande et sur financement de Canberra, la PNG a abrité un centre régional de traitement australien des demandeurs d’asile, sur l’île de Manus. Déclaré inconstitutionnel par la Cour Suprême de PNG en 2016, ce centre, qui regroupait principalement des ressortissants du Moyen-Orient dans des conditions condamnées par les ONG, a été fermé puis évacué fin 2017. Toutefois, une partie des demandeurs d’asile évacués demeure sur le territoire papouasien.

La PNG est également un acteur politique actif en Océanie, en particulier au sein du Forum des Iles du Pacifique (FIP). Membre de l’APEC, dont elle a accueilli avec succès le sommet de novembre 2018, la PNG a un statut d’observateur de l’ASEAN, à laquelle elle aspire à appartenir un jour. Elle est également membre de l’Alliance des petits Etats insulaires (AOSIS).
Dans le Pacifique insulaire, la PNG est le principal partenaire commercial de la Chine – qui détient près de 25% de la dette publique papouasienne – ainsi que la première destination de l’aide et des investissements chinois.

Relations avec l’Union européenne

En ce qui concerne ses relations avec l’Union européenne, la Papouasie-Nouvelle-Guinée est le premier destinataire des financements du 11ème Fonds européen de développement dans le Pacifique, avec une enveloppe de 154 M EUR (37% du montant total des programmes indicatifs nationaux de la région). Les trois domaines de concentration sont « Entreprenariat rural, investissement et commerce », « Eau, assainissement et hygiène » et « Bonne gouvernance ».

Mise à jour : 09.19

Informations complémentaires

PLAN DU SITE