Relations bilatérales

Partager

Relations politiques

La naissance de l’Etat de Panama étant indissociable de la construction du canal, l’œuvre de notre compatriote Ferdinand de Lesseps constitue un patrimoine commun. Outre notre proximité sur de très nombreux sujets multilatéraux, notre relation s’articule principalement autour de deux priorités : la diplomatie économique et la coopération dans les domaines de la formation professionnelle et de l’enseignement supérieur.

La France et le Panama s’opposent toutefois sur les questions de transparence financière : par arrêté en date du 8 avril 2016, le ministère des Finances et des Comptes publics a décidé de réinscrire le Panama sur la liste française des Etats non coopératifs (ETNC) en matière fiscale ; cette mesure a pris effet le 1er janvier 2017 et a été renouvelée en 2020. Le Panama a également publié en juin 2018 un décret activant avec la France l’échange automatique d’informations à des fins fiscales.

L’Union européenne avait également inclus le Panama dans sa propre liste des ETNC, arrêtée lors de l’ECOFIN du 6 décembre 2019. En mai 2021, il a également été inclus en mai 2020 sur la liste européenne des Etats tiers à haut risque en matière de blanchiment. Le Panama a par ailleurs été réinscrit sur la liste du GAFI le 21 juin 2019, où il a été maintenu en février 2021.

Présence française

Communauté française au Panama : 1926 inscrits (triplement du nombre d’inscrits depuis 2005)
Communauté panaméenne en France : 90 inscrits

Visites

  • 10 juin 2015 : rencontre entre le Président Juan Carlos Varela et le Président François Hollande à Bruxelles, en marge du sommet Union européenne - Communauté des Etats latino-américains et des Caraïbes (CELAC).

Visites de personnalités panaméennes en France :

  • 29 juin 2015 : entretien entre Matthias Fekl et Augusto Arosemena, vice-ministre de la Présidence
  • Du 28 octobre au 1er novembre 2015 : visite en France de Mme Isabel de Saint Malo, vice-Présidente et ministre des Relations extérieures. Entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et du Développement international.
  • Fin novembre/début décembre 2015 : venue du Président Juan Carlos Varela à l’occasion de la COP21.

Visites de personnalités françaises au Panama :

  • 24-25 février 2013 : visite du ministre Laurent Fabius au Panama.
  • 26-27 juin 2016 : participation de M. Jean-Pierre Bel, envoyé personnel du Président de la République pour l’Amérique latine et les Caraïbes, aux cérémonies d’élargissement du canal de Panama. Entretien avec Mme de Saint Malo.
  • 21-22 janvier 2019 : Participation de Jean-Christophe Peaucelle, ancien ambassadeur au Qatar et actuel Conseiller pour les affaires religieuses auprès du MEAE, aux Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) organisées au Panama.
  • 19 août 2019 : visite de M. Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes Publics.
Ambassadeur de France auprès de la République du Panama : Arnaud DE SURY D’ASPREMONT
Ambassadeur de Panama en France : Issamary SANCHEZ ORTEGA
Compte twitter : @Issamary03

Relations économiques

La présence économique de la France dans ce pays s’est consolidée depuis les années 2000 (échanges commerciaux, investissements directs et grands contrats) et le Panama constitue aujourd’hui l’un de nos principaux clients du continent latino-américain ainsi que notre 4e excédent commercial dans la zone.

Nos entreprises ont pris part à de nombreux projets de grande ampleur, accompagnant le développement du Panama : contrat pour la construction d’une station d’assainissement des eaux remporté en 2009 (Degrémont – inauguration de la station en 2013), troisième pont sur le canal fin 2012 (Vinci), première ligne de métro inaugurée en avril 2014 (participation d’Alstom, Thalès Cim, Tso, Sofratesa, et Systra) et contrat pour la 2e ligne remporté en juillet 2015.

Les investissements français sont relativement diversifiés : ils sont le fait d’une quarantaine d’entreprises, dont près de vingt grands groupes, implantées au Panama au cours des dernières années. La plupart utilisent également ce pays comme plate-forme régionale d’action et d’animation de leurs réseaux de filiales et de clients dans la région, tout en gardant un regard sur le marché local.

Les échanges commerciaux bilatéraux, passant de 590,6 millions EUR à 372 millions EUR entre 2019 et 2020, enregistrent une forte contraction (-37 % en valeur), après trois années de croissance régulière, principalement en raison d’un fort recul des exportations françaises (-37 %).

Air France propose six fréquences hebdomadaires directes à destination de Panama-Ciudad au départ de Paris-Charles de Gaulle, depuis novembre 2015.

Coopération culturelle, scientifique et technique

La coopération française avec le Panama s’inscrit dans le cadre de notre coopération régionale, dont les deux priorités sont l’axe gouvernance/sécurité/droits de l’Homme et une politique d’influence fondée sur l’éducation et la coopération universitaire et scientifique. Un accord de reconnaissance mutuelle des diplômes et des périodes d’études de l’enseignement supérieur entre les conférences d’établissements français (CPU, CDEFI) et le Conseil des recteurs du Panama (CRP) a été conclu le 26 septembre 2016.

Le réseau culturel français se compose d’un établissement scolaire (Lycée français international de Panama, 450 élèves) et de deux Alliances françaises (Panama et David, 1259 élèves). Le français a été réintroduit depuis 2016 dans l’enseignement panaméen à l’initiative de l’Institut français d’Amérique centrale (IFAC), dont les fonctions sont depuis assuréeq par le service de coopération et d’action culturelle (SCAC) régional. Ce projet concerne actuellement près d’une trentaine d’établissements panaméens.

La France et le Panama coopèrent également en matière de formation professionnelle : ils développent ensemble des formations initiales et continues de techniciens et de techniciens supérieurs dans plusieurs domaines, dont la maintenance ferroviaire, l’énergie, le bâtiment et les travaux publics.

Autres types de coopération

La signature le 17 mars 2017 d’une convention entre l’École nationale de la magistrature (ENM) et l’Institut supérieur de la magistrature du Panama (ISJUP) sur la formation des magistrats vient concrétiser la dynamique de coopération engagée depuis plusieurs années dans le domaine judiciaire entre la France et le Panama. Elle prévoit l’organisation de missions d’experts, le développement de formations communes, l’échange de documentation et la promotion de séminaires au bénéfice des magistrats panaméens.

Mise à jour : 7.05.21

Informations complémentaires