Relations avec l’Union européenne

Nos relations avec Alofi sont assurées par notre ambassade en Nouvelle-Zélande.

Une aide d’urgence a été apportée par la France après le passage en 2004 du cyclone Heta, dans le cadre des accords tripartites « FRANZ » (France, Australie, Nouvelle-Zélande) qui prévoient une assistance coordonnée en cas de catastrophes naturelles dans le Pacifique Sud. La France a participé au financement de la reconstruction de bâtiments officiels destinés à abriter l’administration de Niué, conjointement avec l’agence néo-zélandaise de coopération (NZAID) et les autorités niuéennes.

Alofi figure sur la liste française des États et territoires non coopératifs en matière fiscale depuis 2010.

Niué était représenté par son ministre des Ressources naturelles, M. Billy Talagi, lors de la 4e édition du Sommet France-Océanie (novembre 2015) . Le député Naea Michael Jackson représentait Alofi lors du deuxième dialogue de haut niveau sur le changement climatique organisé à Nouméa par la Communauté du pacifique, en présence du Président de la République (mai 2018).

Les relations avec l’Union européenne se sont renforcées depuis l’admission en 2000 de Niué dans la catégorie des pays ACP. L’enveloppe de programmation, au titre du 11e Fonds européen de développement (2014-2020), s’élève à 0,3 million d’euros, consacrés essentiellement aux énergies renouvelables et au développement économique rural.

Mise à jour : 09.07.19

Informations complémentaires

PLAN DU SITE