Mozambique - Assassinat de Gilles Cistac (3 mars 2015)

La France condamne l’assassinat le 3 mars à Maputo de notre compatriote Gilles Cistac, professeur de droit à l’université de Maputo, double national engagé dans le débat démocratique mozambicain.

Ce crime odieux est une atteinte à la liberté d’expression et d’opinion. Nous sommes en contact étroit avec les autorités mozambicaines auxquelles nous avons demandé que tout soit fait pour que les auteurs de cet assassinat répondent de leurs actes.

La France présente ses condoléances à la famille de M. Cistac.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE