Présentation

Données générales

Présentation du pays

Nom officiel : Mongolie
Nature du régime : démocratie parlementaire
Chef de l’Etat : Khaltmaa BATTULGA

Données géographiques

Superficie : 1 556 500 km2
Capitale : Oulan-Bator (Ulaanbaatar en mongol)
Villes principales : Oulan-Bator, Darkhan, Erdenet
Langue officielle : mongol (khalkh)
Langue courante : mongol (khalkh)
Monnaie : Togrog ou Tugrik (MNT)
Fête nationale : 10-12 juillet (« Naadam »)

Données démographiques

Population : 3 millions d’habitants (dont 1,4 million à Oulan-Bator)
Densité : 1.9 hab/km²
Croissance démographique : 1,7 % (2015)
Taux d’urbanisation : 72% (2015)
Espérance de vie : 70 (2015)
Taux d’alphabétisation : 98.4%
Religions : bouddhisme lamaïque, islam (4%)
Indice de développement humain (2014) : 90e rang mondial

Données économiques

PIB (2016) : 11 milliards de dollars
PIB par habitant (2016) : environ 1 374.6 dollars PPA
Taux de croissance (2016) : +1% (Banque mondiale)
Taux d’inflation (2016) : 0.5 %
Principaux clients : Chine, Royaume-Uni, Suisse,
Principaux fournisseurs : Chine, Russie, Japon,
Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB :

  • agriculture : 15.1 %
  • industrie : 33.8%
  • services : 51.6%

Exportations 2016 françaises vers Mongolie : 9 314 millions d’euros
Importations 2016 françaises depuis Mongolie : 5 504 millions d’euros

Présence française

Site de l’Ambassade de France en Mongolie : http://www.ambafrance-mn.org
Section consulaire de l’Ambassade de France : Oulan-Bator
Communauté française en Mongolie : près de 150 ressortissants inscrits au registre

Eléments d’actualité

Politique intérieure

La vie politique mongole traduit l’enracinement progressif de la démocratie et de l’Etat de droit dans ce pays. Les élections législatives mongoles de juin 2016 ont conduit à la seconde alternance politique dans le pays. La décision d’abolir la peine de mort début 2012 avec la ratification du Pacte international sur les droits civils et politiques a été définitivement entérinée en droit interne le 1er juillet 2017.

M. Khaltmaa BATTULGA (Parti Démocrate Mongol, PDM) est le président. Elu en juillet 2017, son mandat est de quatre ans.

M. Ukhnaa KHURELSUKH est Premier ministre depuis le 4 octobre 2017.

Situation économique

La Mongolie reste un pays pauvre avec une économie de taille modeste (PIB en 2016 : 11 Mds USD). Toutefois, l’économie mongole dispose de nombreux atouts (4e pays le plus richement doté en ressources naturelles, élevage). Plusieurs secteurs (mines, agroalimentaire, télécommunications, tourisme) recèlent un fort potentiel de développement.

L’économie mongole a connu une croissance soutenue entre 2009 et 2013 (-1,6% en 2009 avec la crise mondiale ; 17% en 2011 ; 11,7% en 2013), essentiellement due à la hausse du cours des matières premières, et stimulée par la demande chinoise. Le pays fait, ces dernières années, face à des difficultés conjoncturelles liées à la chute du prix des matières premières et à son fort endettement (dette publique : 130% du PIB ; déficit budgétaire : 18% du PIB ; croissance de 1% en 2016).

Le 24 mai 2017, le Fonds monétaire international (FMI) a adopté, sur la base d’un accord du 19 février avec le gouvernement mongol, un programme économique et financier de stabilisation permettant l’octroi d’une facilité financière étendue de 3 ans correspondant à des droits de tirage spéciaux pour environ 440 millions de dollars. La Banque asiatique de développement, la Banque mondiale et d’autres partenaires bilatéraux devraient également contribuer à hauteur de 3 milliards de dollars en aide budgétaire et en aide projet. La Banque de Chine devrait étendre sa ligne de swap à la banque de Mongolie pour les 3 ans à venir de 15 milliards de RMB au minimum.

Politique étrangère

La volonté d’équilibre entre les « deux grands voisins » de la Mongolie est un fondement de sa politique extérieure. Les relations économiques avec la Chine progressent rapidement, celle-ci étant désormais son premier investisseur, son premier client, et son premier fournisseur devant la Russie. Oulan-Bator attache également une grande importance au développement de ses relations avec ses « troisièmes voisins » - dont la France (avec Etats-Unis, Japon, Corée du Sud, Union Européenne, Allemagne).

L’UE est le troisième partenaire commercial de la Mongolie (9% de ses échanges extérieurs) et un bailleur de fonds important. Un accord de partenariat et de coopération entre l’UE et la Mongolie a été signé en avril 2013 et ratifié par la France en septembre 2016.

La Mongolie a récemment été élue au Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies et entretient des relations étroites avec le FMI, le PNUD et la Banque Mondiale pour mener à bien son développement. Elle a adhéré à la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD) en juillet 2006. Elle est devenue le 57ème Etat participants de l’OSCE en novembre 2012. Une coopération entre la Mongolie et l’OTAN existe dans le cadre des relations de l’Alliance avec les « pays contacts ». La Mongolie participe à de nombreuses opérations de maintien de la paix (OMP) sous mandat des Nations unies dont elle est le premier contributeur mondial par rapport à sa population.

La Mongolie est membre de l’ASEM depuis 2006 et a accueilli le 11e sommet Asie-Europe à Oulan-Bator les 15 et 16 juillet 2016. Dans le domaine de la sécurité, elle est l’un des douze "partenaires du dialogue" de l’ARF (Forum régional de l’ASEAN).

Mise à jour : 07.11.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE