Malte – Lifeline (3 juillet 2018)

À l’initiative du Président de la République et du Premier Ministre de Malte, neuf pays dont la France, ont mis en œuvre une solution européenne coopérative et concrète pour le débarquement des 234 migrants embarqués à bord du bâtiment le Lifeline à Malte dans la nuit du 27 juin.

En coopération avec les services maltais, le HCR et l’OIM, l’OFPRA a pu mener à bien plusieurs dizaines d’entretiens qui ont permis d’établir une liste de 52 personnes relevant d’un besoin de protection internationale et dont le transfert vers la France sera organisé dans les prochains jours.

Cette réponse démontre l’importance de la coordination entre partenaires européens dans le respect du droit international. C’est la même démarche coopérative qui a inspiré les conclusions du dernier Conseil européen des 28 et 29 juin, s’agissant en particulier du projet d’établir des centres contrôlés sur le territoire de l’Union. Il s’agit d’organiser la solidarité entre les États membres pour identifier les personnes susceptibles de bénéficier de la protection et organiser le retour de celles qui ne peuvent y prétendre.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE