Mali - Sanctions décidées par le Conseil de sécurité des Nations unies (20 décembre 2018)

La France se félicite de la mise sous sanction, le 20 décembre 2018, par le Conseil de sécurité des Nations unies, de trois individus responsables de blocage dans la mise en œuvre de l’accord de paix au Mali, notamment du fait de leurs liens avec des groupes terroristes ou de leurs activités de trafic.

Cette décision, prise en application de la résolution 2423 du Conseil de Sécurité, doit constituer un encouragement à l’ensemble des acteurs à mettre en œuvre les mesures prioritaires pour la paix et la sécurité au Mali demandées par le Conseil.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE