Mali - Q&R - Extrait du point de presse (13 novembre 2017)

Q – La France avait parlé il y a plusieurs mois de soumettre des propositions à Alger pour le processus de paix au Mali. Est-ce que ceci s’est concrétisé et comment ? Avez-vous l’impression que l’Algérie est impliquée totalement pour aider le processus politique au Mali ?

R – Chef de file de la médiation internationale en vertu de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali de 2015, l’Algérie est un acteur important du processus de paix au Mali.

La France et l’Algérie dialoguent à tous les niveaux sur les questions régionales et en particulier sur le processus de paix au Mali.

Cela s’est traduit par la tenue le 12 novembre à Alger d’un dialogue stratégique au niveau des deux ministres des affaires étrangères en marge du IVème comité mixte économique franco-algérien. Un point précis y a été fait sur l’application de l’accord de paix et a permis de constater notre convergence sur ce sujet.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE