Mali - Attaque contre la MINUSMA (5 avril 2018)

La France condamne l’attaque contre le camp de la mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation au Mali à Aguelhok, le 5 avril, au cours de laquelle deux soldats de la paix tchadiens ont été tués et dix autres blessés.

Nous présentons nos condoléances aux proches des disparus, aux autorités tchadiennes ainsi qu’aux Nations unies. Nous souhaitons un prompt rétablissement aux blessés.

Les responsables devront être poursuivis et traduits en justice. Ils sont passibles de sanctions internationales au titre de la résolution 2374 (2017) du Conseil de sécurité des Nations unies.

La France réitère son soutien à l’action stabilisatrice de la MINUSMA au Mali, en appui à la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE