Mali - Attaque contre l’armée malienne (18 mai 2015)

Partager

La France condamne l’attaque commise le 18 mai dans la région de Tombouctou, qui a coûté la vie à trois soldats maliens. Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes et aux autorités maliennes.

Le respect du cessez-le-feu est indispensable pour que le processus de paix puisse mettre un terme durable à la crise au Mali. La France rappelle que le conseil de sécurité des Nations Unies est prêt à adopter des sanctions individuelles contre ceux qui font obstacle à la paix.

Nous encourageons les représentants de la coordination des mouvements de l’Azawad à poursuivre leur engagement dans la dynamique de paix, dont ils ont témoigné en paraphant l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali le 14 mai, et les invitons désormais à signer cet accord dans les meilleurs délais.

Informations complémentaires