Mali - Attaques contre la MINUSMA et les forces armées maliennes (24 novembre 2017)

La France condamne l’attaque perpétrée le 24 novembre à Ménaka contre une opération conjointe de la MINUSMA et des forces armées maliennes, au cours de laquelle trois casques bleus nigériens et un soldat malien ont été tués, ainsi que celle conduite le même jour à Douentza contre un convoi de la MINUSMA, qui a coûté la vie à un casque bleu burkinabè.


Les personnels visés venaient en aide aux populations maliennes et accomplissaient leur devoir de protection des civils.
Nous présentons nos condoléances aux familles des victimes. Nous assurons de notre profonde solidarité les autorités maliennes, nigériennes et burkinabè ainsi que les Nations unies.

La France réitère son appui à l’action de la MINUSMA qui, aux côtés de l’armée du Mali et conformément au mandat confié par le Conseil de sécurité, œuvre pour la réconciliation au Mali et la protection de ses habitants. Elle salue l’engagement des États du G5 Sahel dans la lutte contre le terrorisme dans la région.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE