Libye - Situation à Tripoli – 4 septembre 2018

Rappelant la déclaration conjointe des gouvernements français, italien, britannique et américain du 1er septembre, la France condamne la poursuite des affrontements à Tripoli et déplore les nombreuses victimes de ces violences.

Nous soutenons les efforts du RSSGNU Ghassan Salamé pour trouver les voies d’un retour au calme. Nous appelons les parties prenantes à trouver une solution pacifique à la situation actuelle afin d’empêcher de nouvelles pertes humaines.

La France réaffirme son soutien à la médiation des Nations Unies et aux travaux de son Représentant spécial, M. Ghassan Salamé, qui œuvre à une réconciliation inter-libyenne et à la stabilisation indispensable du pays, dans le cadre du plan d’action auquel le Conseil de sécurité a rappelé son attachement le 16 juillet dernier.

La France rappelle que les attaques indiscriminées contre les civils constituent une violation du droit international humanitaire. Leurs responsables, ainsi que tous ceux qui menacent la paix, la stabilité et la sécurité de la Libye auront à répondre de leurs actes et s’exposent à des sanctions internationales, en vertu de la résolution 2213 du Conseil de sécurité de 2015.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE