Libye - Q&R - Extrait du point presse (4 septembre 2019)

Q : Comment réagissez-vous aux attaques du 1er septembre contre l’aéroport civil de Mitiga à Tripoli ?

R : La France condamne l’attaque contre l’aéroport de Mitiga le 1er septembre 2019. Cette attaque a blessé des passagers et des membres du personnel et a endommagé des infrastructures de l’aéroport, causant la suspension du trafic aérien.

Nous rappelons à toutes les parties libyennes qu’elles ont l’obligation de protéger les populations et les infrastructures civiles au titre du droit international humanitaire.

La France appelle à une désescalade immédiate, qui doit conduire à un cessez-le-feu durable et à un retour au processus politique sous les auspices des Nations unies.

La France soutient les efforts en ce sens du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ghassan Salamé. En particulier, à la suite de la déclaration du G7 le 26 août dernier, la France appelle de ses vœux la tenue rapide d’une conférence internationale inclusive.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE