Libye- Q/R - Extrait du point de presse (23 août 2018)

Q – Que pensez-vous de l’initiative italienne, soutenue par les États-Unis, de tenir une conférence sur la stabilisation de la Libye ?

R – Nous avons pris note avec intérêt de l’intention de l’Italie, qui est un partenaire de premier plan sur le dossier libyen, d’organiser une conférence internationale qui ferait suite à celle de Paris.

La France est convaincue que seule une solution politique, sous l’égide des Nations unies, permettra de stabiliser durablement la Libye. C’est l’objet de la feuille de route du Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies, M. Ghassan Salamé, auquel nous apportons notre plein soutien.

Cela passe par l’adoption d’une base constitutionnelle en vue de l’organisation d’élections présidentielles et législatives, dont le calendrier a été précisé et agréé par les principaux acteurs libyens lors de la conférence de Paris du 29 mai, en présence du RSSGNU et de la communauté internationale, avant d’être endossé par le Conseil de sécurité.

La France soutient toutes les initiatives s’inscrivant dans le cadre de la médiation onusienne qui œuvrent à une réconciliation inter-libyenne et à une stabilisation du pays.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE