Libye - Q&R - Extrait du point de presse (11 avril 2019)

Q  : Pourquoi est-ce que la France a bloqué un communiqué de l’Union européenne demandant au maréchal Haftar de stopper l’offensive lancée pour s’emparer de Tripoli ?

R : C’est une fausse allégation. La France a demandé que ce texte soit renforcé sur trois points essentiels pour l’Union européenne : la situation des migrants, l’implication dans les combats de certains groupes et personnes sous sanctions des Nations unies pour activités terroristes, et enfin la nécessité de parvenir à une solution politique sous l’autorité des Nations unies conformément aux engagements pris par les parties libyennes à Paris, Palerme et Abou Dabi.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE