Situation de Carlos Ghosn - Q&R - Extrait du point de presse (31 décembre 2019)

Partager

Q : Quelle est l’attitude de la France par rapport à la fuite de Carlos Ghosn ?

R : Les autorités françaises ont appris par la presse l’arrivée de Carlos Ghosn au Liban. Celui-ci faisait l’objet de poursuites judiciaires au Japon, avec des mesures destinées à éviter qu’il ne quitte le territoire japonais.

Les autorités françaises n’ont pas été informées de son départ du Japon et n’ont eu aucune connaissance des circonstances de ce départ.

Carlos Ghosn a bénéficié de la protection consulaire, comme tout ressortissant français, dès les premières heures de son arrestation au Japon. Sa situation, ainsi que la mise en œuvre de certains principes de droit, ont fait l’objet d’un suivi attentif et permanent de notre ambassade à Tokyo. Le contact régulier a été maintenu par notre ambassadeur au Japon avec C. Ghosn et ses avocats, à la demande des plus hautes autorités françaises.