Liban - Q&R - Extrait du point de presse (24 octobre 2019)

Q : Jugez-vous que les premières annonces du gouvernement libanais face à la contestation sont suffisantes ?

R : Le Liban connaît depuis une semaine d’importants mouvements de contestation, qui traduisent des demandes fortes de la population libanaise dans toutes ses composantes.

Les premières mesures annoncées le 21 octobre doivent ouvrir la voie à un approfondissement des réformes, notamment pour renforcer la transparence et contribuer au redressement de l’économie au bénéfice de tous les Libanais.

Nous sommes engagés, dans le cadre de la conférence CEDRE, dans une démarche exigeante pour soutenir la mise en œuvre rapide par le gouvernement libanais des réformes structurelles nécessaires.