Kosovo – Q&R – Extrait du point de presse (6 novembre 2020)

Partager

Q : Quelle est la réaction de la France à la suite de la démission du président du Kosovo, Hashim Thaçi, annoncée le 5 novembre ?

R : La France a pris note de la démission du président Thaçi à la suite de la confirmation de son inculpation par les Chambres spécialisées pour le Kosovo. Nous saluons la dignité dont il a fait preuve, respectant ainsi le travail des Chambres spécialisées pour le Kosovo et du Bureau du procureur spécialisé. Nous rappelons également notre attachement et notre soutien aux Chambres spécialisées pour le Kosovo.Les autorités françaises ne commentent pas les décisions de justice ou les procédures judiciaires en cours. La France rappelle par ailleurs son soutien constant au processus de dialogue entre la Serbie et le Kosovo avec la médiation de l’Union européenne.