Relations bilatérales

Présentation

Relations politiques

La France et le Kazakhstan ont établi leurs relations diplomatiques le 25 janvier 1992 et les accords qui constituent la base de la relation bilatérale ont été signés lors de la visite du président Mitterrand en septembre 1993. Nos relations ont été dynamisées en juin 2008 par la signature d’un traité de partenariat stratégique et la création en 2010 d’une Commission présidentielle, qui prévoit une rencontre annuelle des deux chefs de l’Etat. Des consultations entre ministères des Affaires étrangères se tiennent également chaque année depuis 2011.

Visites

Depuis 2009, six visites présidentielles bilatérales ont eu lieu (quatre à Paris, deux à Astana), ainsi que de nombreux contacts ministériels et parlementaires. Le président Hollande s’est rendu à Astana les 4 et 5 décembre 2014 et la président Nazarbaïev à Paris du 4 au 6 novembre 2015. Le ministre des Affaires étrangères kazakhstanais, M. Abdrakhmanov, a participé le 29 mars 2017 au 25ème anniversaire des relations diplomatiques entre la France et l’Asie centrale. Les 6 et 7 septembre 2017, le Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, M. Jean-Baptiste Lemoyne, s’est rendu sur le site de l’exposition « Astana 2017 ».

Relations économiques

Le Kazakhstan est le premier partenaire commercial de la France en Asie centrale, avec 3,9 Mds€ d’échanges commerciaux en 2017, en hausse de 25% par rapport à 2016. La part de marché de la France atteint 2,6% en 2016, faisant de la France le 6ème fournisseur du Kazakhstan, derrière la Russie, la Chine, l’Allemagne, les Etats-Unis et l’Italie. Les entreprises françaises y sont le 3ème investisseur étranger, avec 11,14 Mds€ de stock. Une commission mixte encadre notre relation économique avec le Kazakhstan, dont la dernière session s’est tenue à Astana le 7 septembre 2017. La relation énergétique forme le socle de notre relation économique avec le Kazakhstan. Il existe également une coopération substantielle dans le domaine du spatial, au niveau industriel, mais aussi par le passage au Kazakhstan de spationautes française (décollage et atterrissage du Thomas Pesquet depuis la base de Baïkonour, en novembre 2016 et mai 2017).

Coopération culturelle, scientifique et technique

L’influence française s’exerce par le réseau des Alliances françaises, notamment pour la promotion du français. Les dernières saisons croisées France-Kazakhstan ont eu lieu en 2013 et 2014. La coopération universitaire et scientifique s’appuie sur deux partenariats : l’ « Institut Sorbonne Kazakhstan », inauguré en décembre 2014, propose des formations dans le domaine du management et des relations internationales. Le « centre Géo Energies », créé en 2009 et piloté côté français par l’Université de Lorraine, propose pour sa part des formations dans les domaines de la géologie pétrolière et minière et des énergies renouvelables.

Mise à jour : 13.03.18

Informations complémentaires

PLAN DU SITE