Communiqué conjoint franco-japonais sur le dialogue bilatéral de cybersécurité (12.06.18)

La 4ème dioalogue franco-japonais de cybersécurité s’est tenu à Tokyo le mardi 12 juin 2018.

Cette réunion intergouvernementale a été coprésidée par M. David Martinon, ambassadeur pour le numérique, ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, et M. Masato Otaka, ambassadeur chargé de la politique en matière de cybersécurité, ministère des Affaires étrangères (MOFA) du Japon, avec la participation, du côté français, de représentants officiels du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, du ministère des Armées, du ministère de l’Intérieur, de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), du CEA et du Pôle d’excellence cyber (PEC), et du côté japonais, de représentants officiels du National Security Secretariat (NSS - Secrétariat de sécurité nationale), du National center of Incident readiness and Strategy for Cybersecurity (NISC - Centre national de préparation aux incidents et de stratégie en matière de cybersécurité), du Cabinet Intelligence and Research Office (CIRO - Bureau de renseignement et de recherche du Cabinet), du Public Security Intelligence Agency (PSIA - Service du renseignement de sécurité publique), de la National Police Agency (NPA - Agence nationale de la police du Japon), du ministère des Affaires générales et des Communications, du ministère des Affaires étrangères (MOFA), du ministère de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie (METI), du ministère de la Défense (MOD), et du Centre de coordination de l’Equipe d’intervention en cas d’incident contre la sécurité informatique (JPCERT/CC - Computer Security Incident Response Team/Coordination Center).

Illust: Réunion intergouverne, 135 ko, 1500x750
Réunion intergouvernementale du dialogue bilatéral franco-japonais sur la cybersécurité
Copyright MEAE

Au cours de ce dialogue, les deux parties ont échangé des vues sur leurs récents efforts et mises à jour des politiques en matière de cybersécurité. Elles ont également abordé des sujets tels que la cybersécurité pour de grands événements, notamment les Jeux olympiques et paralympiques ; la protection des infrastructures critiques ; la cybersécurité pour les objets connectés ; le rôle du secteur privé dans la cybersécurité ; le renforcement des capacités ; les consultations bilatérales avec des tierces parties ainsi que la coopération en matière de cybersécurité dans un contexte régional ou multilatéral.

La France et le Japon ont réaffirmé leur engagement pour un cyberespace ouvert, libre, juste et sûr et rappelé qu’il importe de souligner que le droit international existant s’applique au cyberespace, ainsi que de promouvoir et mettre en œuvre des normes, volontaires et non contraignantes, de comportement responsable de la part des Etats, des mesures de confiance et des mesures de renforcement des capacités. Ils ont également discuté d’une éventuelle collaboration entre la présidence française du G7 et la présidence japonaise du G20 sur des questions numériques, notamment en matière de cybersécurité. Les deux parties ont réaffirmé leur volonté de renforcer la coopération, notamment le partage d’informations, afin de prévenir les cyberactivités malveillantes, d’atténuer leur impact et d’identifier leurs causes par le biais de cadres appropriés en conformité avec leur législation nationale et le droit international existant. Le Japon a salué la proposition de la France de coopérer avec le Japon pour assurer la cybersécurité des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo en 2020 et des Jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024. La France a invité des représentants officiels du Gouvernement japonais à visiter le PEC, le Pôle d’Excellence Cyber, afin de renforcer leur coopération dans le domaine de la cybersécurité.

La France et le Japon tiendront le cinquième dialogue franco-japonais de cybersécurité l’an prochain en France.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE