Relations avec l’Union européenne

Présentation

Membre fondateur de l’UE, dépositaire des traités de Rome
Contribution au budget de l’UE 2015 : 14,232 Mds€
Fonds européens perçus en 2015 : 12,338 Mds€ (45% au titre de la politique régional, 45% au titre de l’agriculture et du développement rural).
Nombre de députés au Parlement européen : 73 /751
Présidence italienne de l’UE : 2ème semestre 2014

Membre fondateur de l’Union européenne, l’Italie souhaite jouer un rôle moteur et partage avec la France la volonté de bâtir, sur la base du traité de Lisbonne, une Europe plus efficace au service des citoyens, grâce à des institutions plus réactives et plus démocratiques. Rome conçoit également l’Union européenne comme un outil pour renforcer sa cohésion territoriale et accentuer son développement économique.

L’Italie, qui a accueilli le 25 mars 2017 le sommet célébrant le 60ème anniversaire des traités de Rome, joue un rôle moteur, avec la France et l’Allemagne, dans la relance du projet européen. Les positions françaises et italiennes convergent sur les grands dossiers qui sont au cœur de la refondation de l’Europe proposée par le Président de la République (priorité à accorder à la croissance, à l’investissement et à l’emploi des jeunes, approfondissement de l’UEM, investissements européens, relance de la défense européenne, fiscalité du numérique, contrôle des investissements de pays tiers dans les secteurs stratégiques, convergence sociale et travail détaché, etc.).

En participant à 14 des 15 missions et opérations PSDC, l’Italie constitue l’un des principaux pays contributeurs, de la PSDC avec près de 700 personnels et partage la vision ambitieuse de la France de la Coopération Structurée Permanente (à laquelle elle participe) et du Fonds européen de défense.

Mise à jour : 22.11.17

Informations complémentaires

PLAN DU SITE