Italie - Q&R - Extrait du point de presse (14.01.19)

Q - Le ministre italien de l’Intérieur demande l’extradition de militants d’extrême gauche recherchés par la justice italienne et réfugiés en France. Combien de cas sont concernés ? Peuvent-ils être aujourd’hui extradés, plusieurs décennies après les faits ?

R - Nous vous renvoyons vers le ministère de la Justice.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE