Italie - Q&R - Extrait du point de presse (6 février 2019)

Q : Avez-vous un commentaire sur la rencontre hier en France entre le vice-Premier ministre italien Luigi di Maio et des responsables des gilets jaunes ?

R : Cette nouvelle provocation n’est pas acceptable entre pays voisins et partenaires au sein de l’Union européenne.

M. Di Maio, qui assume des responsabilités gouvernementales, doit veiller à ne pas porter atteinte, par ses ingérences répétées, à nos relations bilatérales, dans l’intérêt de la France comme de l’Italie.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE