Déclaration conjointe de la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et le Royaume-Uni sur la situation du village de Khan al-Ahmar (10.09.18)

(traduit de l’anglais)

La France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et le Royaume-Uni ont à plusieurs reprises exprimé leur préoccupation au sujet du village de Khan al-Ahmar, situé en un lieu sensible de la zone C, d’importance stratégique pour la préservation de la contiguïté d’un futur État palestinien.

Nous avons pris note de la décision prononcée mercredi dernier par la Cour suprême d’Israël qui laisse la démolition de Khan al-Ahmar à la discrétion du gouvernement israélien.

En conséquence, nous nous joignons à la Haute représentante et Vice-présidente Mogherini pour appeler de nouveau le gouvernement israélien à ne pas donner suite à son plan de démolition de ce village, y compris son école, et de déplacement de ses résidents.

Les conséquences qu’une démolition et un déplacement auraient sur les résidents de cette localité, notamment leurs enfants, ainsi que sur les perspectives de la solution des deux États, seraient très sérieuses.

PLAN DU SITE