Iran - JCPOA - - Q&R - Extrait du point de presse (17 juillet 2018)

Q - Pour sauver l’accord nucléaire iranien, considérez-vous la possibilité d’ouvrir des comptes de la banque centrale iranienne chez la Banque de France (et chez les autres banques centrales européennes) ?

R - Le JCPOA reste en place. Nous sommes attachés à sa mise en œuvre, dans toutes ses dimensions, par toutes les Parties à l’accord de Vienne. Nous étudions avec nos partenaires les moyens pour que l’Iran continue de bénéficier dans la mesure du possible des bénéfices économiques attachés à la mise en œuvre de l’accord, pourvu qu’il continue de respecter intégralement ce dernier.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE