Iran - États-Unis - Q&R - Extrait du point de presse (19 février 2018)

Q – Selon plusieurs sources à Washington, le président américain Donald Trump entend proposer à Londres, Berlin et Paris un « deal » : s’engager à amender l’accord sur le programme nucléaire iranien en contrepartie du renouvellement en mai par Washington du dispositif d’allègement des sanctions visant Téhéran. Quelle est la position de la France ? Est ce qu’elle serait prête à accepter ce « deal » ?

R – La position de la France sur l’accord nucléaire iranien est connue.

Comme l’a indiqué le président de la République, nous réaffirmons notre plein attachement au plan d’action global commun et à sa stricte mise en œuvre. Nous soulignons sa contribution à la préservation du régime international de non-prolifération nucléaire.

Nous poursuivrons le dialogue avec nos partenaires européens et américain à propos du programme nucléaire iranien.

Nous restons préoccupés par le programme de missiles balistiques iranien ainsi que par les activités de l’Iran dans la région, et notamment par les indications selon lesquelles le pays a apporté un appui aux Houthis au Yémen. Nous appelons la communauté internationale à agir davantage pour faire progresser la paix et la stabilité dans la région et pour répondre aux actions de déstabilisation régionale menées par l’Iran.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE