Irak - Q&R - Extrait du point de presse (17 mai 2019)

Q : Le Royaume-Uni a élevé hier le niveau de menace en Irak pour son personnel diplomatique et militaire après que les États-Unis ont partagé des éléments de renseignement sur la situation. Est-ce que la France a eu ces mêmes éléments et comptez-vous aussi augmenter le niveau de vigilance pour votre personnel ?

R : Nous n’avons pas de commentaire à faire sur ces annonces relatives au dispositif diplomatique britannique. Nous demeurons vigilants sur la situation sécuritaire.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE