CDCS - Communiqué - visite de Nadia Murad (12 novembre 2018)

COMMUNIQUE

À l’occasion du Forum de Paris sur la Paix, le président de la République a parrainé le lancement par Nadia Murad, Prix Nobel de la Paix 2018, d’un fonds pour la reconstruction de la région irakienne du Sinjar, particulièrement marquée par les exactions de Daech. La France mobilisera deux millions d’euros pour abonder ce fonds, qui permettra notamment de créer des infrastructures, des écoles, des hôpitaux, des structures créatrices de revenus, et de favoriser le retour sur leur terre des populations yézidies déplacées. Le président de la République souhaite que d’autres contributeurs puissent abonder ce fonds dans un futur proche. Il a demandé au ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de déterminer avec Nadia Murad et son équipe des projets prioritaires.

La France se tient aux côtés du gouvernement et du peuple irakiens pour la reconstruction de leur pays, comme elle l’a fait dans le combat contre Daech. La destruction des minorités religieuses du Proche et du Moyen-Orient fait partie intégrante du projet totalitaire de l’organisation terroriste. C’est pourquoi la France s’est particulièrement engagée pour venir en aide aux populations les plus atrocement persécutées par Daech, notamment à travers la mise en œuvre du Plan d’action de Paris en faveur des victimes de violences ethniques et religieuses au Moyen-Orient et de ses efforts contre l’impunité des crimes commis en Syrie et en Irak.

La France accueillera, à la demande de Nadia Murad, cent femmes yézidies victimes de Daech. Vingt d’entre elles seront accueillies d’ici la fin de l’année, et les autres en 2019. La France accueillera également en 2019 la Conférence de suivi de la mise en œuvre du Plan d’action de Paris afin de poursuivre la mobilisation internationale en faveur des communautés vulnérables en Irak et au Moyen-Orient.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE