Communiqué conjoint du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, du Ministère de l’Economie et des Finances et du Ministère de l’Intérieur (15 mars 2019)

Un attentat meurtrier a eu lieu à Pulwama le 14 février, faisant plus de 40 victimes parmi les forces de police indiennes. Le Jaish–e–Mohammed, que les Nations unies considèrent comme une organisation terroriste depuis 2001, a revendiqué cet attentat.

La France a toujours été et sera toujours aux côtés de l’Inde dans la lutte contre le terrorisme.

La France a décidé de sanctionner à titre national Masood Azhar, en gelant ses avoirs en application du Code monétaire et financier. Un arrêté conjoint des Ministres de l’Intérieur et de l’Economie et des Finances a été publié ce jour au Journal Officiel.

Nous porterons cette question auprès de nos partenaires européens, en vue d’une inscription de Masood Azhar sur la liste de l’Union européenne des personnes, groupes et entités impliqués dans des actes de terrorisme, sur la base de cet arrêté.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE