Union européenne – Participation de Jean-Yves Le Drian au Conseil affaires étrangères (Bruxelles, 18 février 2019)

Jean-Yves le Drian, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, a participé au Conseil affaires étrangères à Bruxelles le 18 février.

Les ministres ont discuté des sujets suivants :

  • Ukraine  : les ministres ont réaffirmé le soutien de l’Union européenne à l’Ukraine à un moment charnière avant l’élection présidentielle du 31 mars. Ils ont également fait le point sur les réformes mises en œuvre par les autorités ukrainiennes depuis 2014. La discussion a permis d’aborder les tensions en mer d’Azov et de définir les modalités du soutien que l’Union européenne peut apporter aux régions ukrainiennes durement affectées. La France a présenté avec l’Allemagne l’état des discussions en format Normandie, souligné l’importance de la poursuite de la mise en œuvre des réformes en Ukraine, et fait part de sa préoccupation quant à la militarisation de la mer d’Azov.
  • Syrie  : la France a souligné l’importance pour l’Union européenne de promouvoir activement un processus politique exigeant sous l’autorité du nouvel envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies et exprimé ses attentes pour la Conférence de Bruxelles III (13 et 14 mars prochains). Cette conférence doit confirmer le soutien humanitaire de l’Union européenne au peuple syrien, en précisant que la reconstruction ne sera possible que dans le cadre d’une transition politique crédible. Elle doit permettre de mobiliser de nouveaux soutiens et financements au profit des réfugiés et des communautés qui les accueillent dans les pays voisins de la Syrie.
  • Corne de l’Afrique : la Haute Représentante a fait un bilan de son récent déplacement dans la région du 9 au 11 février derniers. La discussion a permis de faire le point sur les nouvelles dynamiques régionales, notamment les efforts de rapprochement en cours entre l’Éthiopie et l’Érythrée, les réformes politiques et économiques engagées en Éthiopie et la situation en Somalie. Au regard de l’engagement considérable de l’Union européenne dans la Corne de l’Afrique, il est attendu de la Somalie qu’elle mette en œuvre ses engagements sur le plan sécuritaire et politique. L’Union européenne a également un rôle à jouer en faveur du rapprochement et du dialogue entre les pays de la région.
  • Vénézuéla  : les ministres sont revenus sur l’évolution de la situation. La Haute Représentante a présenté les résultats de la première réunion du Groupe de contact international, dont la France est membre, organisée à Montevideo le 7 février dernier. Les ministres ont également abordé les modalités d’entrée et de distribution de l’aide humanitaire européenne, en veillant à ce que celle-ci ne soit pas politisée. La France a réaffirmé son soutien au Groupe de contact international et aux efforts de la Haute Représentante pour promouvoir une issue politique à la crise au Venezuela, impliquant l’organisation rapide d’une élection présidentielle démocratique.
  • Les ministres ont évoqué également les derniers développements en République démocratique du Congo.

Le Conseil a adopté des conclusions sur le Yémen, la diplomatie climatique et les priorités de l’Union européenne en matière de droits de l’Homme dans les enceintes onusiennes pour 2019.

PLAN DU SITE