Migrants - Naufrage d’un bateau (13 avril 2016)

Selon des informations concordantes, plusieurs centaines de personnes seraient décédées, il y a quelques jours, alors qu’elles tentaient de rejoindre l’Europe par la mer.

La France exprime sa profonde tristesse face à cette nouvelle tragédie.

Avec ce drame, ce sont, selon les estimations du haut-commissariat pour les réfugiés, près de 2000 personnes qui ont perdu la vie en Méditerranée depuis le début de l’année. Cela souligne, plus que jamais, l’urgence de mettre en œuvre les décisions européennes pour lutter contre les organisations criminelles , qui n’hésitent pas à mettre des réfugiés et des migrants sur des embarcations surchargées et en mauvais état pour maximiser leurs profits. Il est indispensable d’empêcher ces embarcations de prendre la mer.

Ce drame témoigne également de la nécessité d’agir sur les causes profondes des déplacements de population, en concertation avec les pays d’origine et de transit. Il appartient à la communauté internationale d’apporter une réponse forte, coordonnée et globale à un défi qui nous concerne tous. La France y prend toute sa part.

PLAN DU SITE