Etats-Unis - Participation de M. Jean-Baptiste Lemoyne aux assemblées du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale (Washington, 19 au 21 avril 2018)

Le secrétaire d’Etat, M. Jean-Baptiste Lemoyne participe du 19 au 21 avril aux assemblées de printemps du FMI et de la Banque mondiale.

Il y présentera la nouvelle stratégie pour le développement de la France, adoptée en février dernier lors du Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID). Cette stratégie est fondée sur trois engagements :

  • porter l’aide publique au développement à 0,55% du revenu national brut à l’horizon 2022,
  • l’affecter de manière prioritaire aux pays les plus pauvres et les plus fragiles notamment en Afrique,
  • la concentrer sur cinq champs thématiques : les crises et fragilités, le changement climatique, l’éducation, l’égalité femmes-hommes et la santé.

Le secrétaire d’Etat saluera l’augmentation du capital de la Banque mondiale, qui renforce le rôle de cette institution dans le système multilatéral et constitue un signal positif en faveur du développement.

Il rencontrera notamment l’administrateur de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), M. Mark Green, avec lequel il évoquera les perspectives de coopération bilatérale ainsi que l’Alliance pour le Sahel. Il échangera également avec le collectif d’ONG InterAction sur la stratégie de la France en matière de réponse aux fragilités et sur la stratégie humanitaire.

Le secrétaire d’Etat présidera une table-ronde sur la promotion de la transparence en matière budgétaire, en compagnie des ministres de l’économie du Mali, du Bénin, de Côte d’Ivoire, du Sénégal et du Burkina Faso. Il participera à une table ronde sur la transition démographique en Afrique subsaharienne et ses effets sur le potentiel de croissance économique dans les pays concernés.

Ce déplacement sera aussi l’occasion pour le secrétaire d’Etat d’évoquer avec ses homologues les tensions commerciales et les risques qui pèsent sur la coopération internationale et de rappeler l’attachement de la France au multilatéralisme.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE