Situation en Egypte (25.07.13)

La France exprime sa vive préoccupation à l’égard de l’évolution de la situation en Egypte, à la veille des manifestations prévues le 26 juillet.

Dans la période délicate que traverse le pays, il est important que rien ne soit fait pour alimenter les tensions ou susciter des violences.

La France appelle tous les acteurs de la transition et l’ensemble des forces politiques à faire preuve de responsabilité, à privilégier tant le dialogue que la recherche du consensus. Tous doivent œuvrer à un processus politique conduisant à la mise en place rapide d’institutions démocratiquement élues, conformément aux engagements pris.

Il importe que la transition politique se fasse dans le respect des droits de l’homme, de l’Etat de droit et du pluralisme en permettant la participation de toutes les forces et sensibilités politiques.

Ceci implique que soit assuré et respecté le droit de manifester pacifiquement, et que soient évités les arrestations arbitraires comme le recours et l’incitation à la violence.

Informations complémentaires