Égypte - Q&R - Extrait du point de presse (29 mai 2019)

Q : Comment réagissez-vous au rapport de Human Rights Watch qui accuse non seulement l’état islamique mais aussi les forces de sécurités égyptiennes de crime de guerre dans le Nord-Sinaï ?

R : La France prend note du rapport publié par Human Rights Watch, qu’elle examinera avec attention.

La situation des droits de l’Homme fait l’objet d’un dialogue régulier et détaillé avec les autorités égyptiennes, y-compris au plus haut niveau. Le combat contre le terrorisme, s’il veut aboutir à l’établissement durable d’un climat de paix et de sécurité, doit être impérativement mené dans le respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales, et par le maintien d’une société civile dynamique et active, qui est le meilleur rempart contre l’extrémisme.

Informations complémentaires