Egypte - Q&R - Extrait du point de presse (27 novembre 2019)

Partager

Q : En Egypte, une dizaine de nouvelles arrestations ont eu lieu dont celle d’un activiste copte et des journalistes. La mobilisation de la diplomatie française a permis la libération des journalistes de Mada Masr ce dimanche. Le 20 novembre dernier, la France avait appelé l’Iran "à respecter ses obligations internationales en matière de droits de l’Homme". Renouvelez-vous cet appel pour l’Egypte ?

R : La France est attachée à la liberté de la presse, à la sécurité des journalistes et de tous ceux dont l’expression concourt au débat public, partout dans le monde.

Il s’agit d’une priorité de notre politique étrangère et d’un des axes du dialogue franc et régulier que nous conduisons avec l’Égypte sur la question des droits de l’Homme.

Informations complémentaires