Égypte - Q&R - Extrait du point de presse (23 janvier 2019)

Q - Sur l’Égypte : le budget de l’UNHCR est en constante diminution alors que le nombre de réfugiés est en constante augmentation (5 millions selon le président égyptien). En 2018, l’UNHCR n’a reçu que la moitié des fonds nécessaires à l’assistance aux réfugiés en Égypte. L’Allemagne finance une partie de ces fonds, mais pas la France. L’UE veut lancer un nouveau partenariat migratoire avec l’Égypte, en sera-t-il question lors de la visite du président M. Macron ? La France envisage-t-elle de soutenir financièrement l’Égypte dans son effort d’accueil de réfugiés ou non ?

R - Le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) est un partenaire majeur pour la France, comme en témoignent notamment les efforts financiers destinés à soutenir ses missions (33 M€ en 2018).

L’engagement de la France pour la protection des réfugiés se poursuit à travers la réinstallation de réfugiés en France, conformément aux engagements du président de la République. Il se matérialise également à travers nos efforts pour parvenir à des sanctions des Nations unies contre les trafiquants de migrants et responsables de traite d’êtres humains et d’esclavage, casser les filières et remédier aux graves violations des droits de l’Homme. Les discussions au niveau européen se poursuivent pour tenter de répondre de manière coordonnée et efficace aux enjeux causés par les mouvements migratoires.

La France attache une importance particulière à ses relations et à sa bonne coopération avec le HCR, comme avec l’Organisation internationale des migrations, pour alléger les souffrances des migrants, demandeurs d’asile et réfugiés.

Elle continuera de porter une attention particulière à l’action du HCR et à toutes les initiatives qui peuvent être menées par les États volontaires pour venir en aide aux réfugiés qui fuient les conflits armés. Elle poursuivra son action pour trouver des solutions aux crises dont les déplacements de populations civiles sont une conséquence dramatique.

Le suivi et la gestion des migrations est un sujet d’importance sur lequel la France échange avec l’Égypte, notamment dans le cadre de notre dialogue bilatéral.

Informations complémentaires