Égypte - Q&R - Extrait du point de presse (08.01.19)

Q - Considérez-vous que l’Égypte n’a ni prisonniers politiques ni prisonniers d’opinion comme le président Sisi le déclare ?


R
- La France est attentive à la situation des droits de l’Homme en Égypte. Nous entretenons un dialogue franc et régulier avec les autorités égyptiennes sur ce sujet. Ce dialogue porte notamment sur les cas individuels.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE