Corée du Nord - Q&R - Extrait du point de presse (29 novembre 2017)

Q - Quand le ministre parle de renforcement de la pression et des sanctions contre la Corée du nord, est-ce qu’il parle du cadre actuel ou est-ce qu’il prône des nouvelles mesures au niveau européen et onusien et si oui lesquelles ?


R - Comme l’a indiqué Jean-Yves Le Drian dans sa déclaration hier soir, "la poursuite du programme nucléaire et balistique nord-coréen, en violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, porte atteinte au régime de non-prolifération et met en danger la sécurité régionale et internationale".

Notre priorité reste la pleine mise en œuvre du régime de sanctions existant et son renforcement, en lien avec nos partenaires du Conseil de sécurité des Nations unies et de l’Union européenne. Nous travaillons avec eux en ce sens.

Jean-Yves Le Drian a eu un échange approfondi sur ce sujet avec son homologue chinois lors de son déplacement à Pékin fin novembre. Il a souligné à cette occasion que "les dernières résolutions visaient à renforcer les sanctions… pour amener les autorités de Corée du Nord à la table des négociations (et) aboutir à une dénucléarisation de l’ensemble de la péninsule". Il a relevé également la proximité de nos vues avec les Chinois sur l’évaluation de la menace.

Le Conseil de sécurité se réunira en urgence cet après-midi sur ce sujet.

PLAN DU SITE