Corée du Nord - Q&R -Extrait du point de presse (20 décembre 2017)

Q - Quel est l’objectif de la réunion qui se tiendra le 16 janvier à Vancouver sur le nucléaire nord-coréen : avant tout maintenir la pression sur Pyongyang ou jeter les bases d’un dialogue ? Le ministre français des affaires étrangères sera-t-il présent ?

R - La réunion des ministres des affaires étrangères qui se tiendra à Vancouver le 16 janvier 2018 devra permettre de souligner la mobilisation internationale face à la menace que la poursuite du programme nucléaire et balistique nord-coréen représente, tant pour la sécurité internationale et régionale que pour le régime de non-prolifération.

La priorité, dans le contexte actuel, va à la stricte mise en œuvre des sanctions internationales adoptées par le Conseil de sécurité des Nations unies. La fermeté est indispensable pour convaincre la Corée du Nord de revenir à la table des négociations en vue de la dénucléarisation de la péninsule coréenne. C’est ce qu’a rappelé Jean-Yves Le Drian lors de son déplacement à Washington le 18 décembre.

La France participera à la réunion prévue à Vancouver le 16 janvier. Nous vous préciserons le niveau de notre participation en temps utile.

PLAN DU SITE