Comores - Q&R - Extrait du point de presse (22 mars 2018)

Q – Quelle est la réaction de la France après le renvoi mercredi soir par les Comores d’un bateau transportant des immigrants clandestins, en grande majorité comoriens, vers Mayotte ?

R – La France déplore la circulaire du ministère des transports comorien qui interdit aux compagnies aériennes et maritimes de prendre à bord « toute personne considérée par les autorités qui administrent Mayotte comme en situation illégale ». Les termes de cette circulaire comme sa portée sont contraires à la relation que nous souhaitons entretenir avec les Comores.

Nous avons immédiatement approché les autorités comoriennes pour que cette décision soit rapportée.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE