Comores - Q&R - Extrait du point de presse (09.05.18)

Q – Les autorités comoriennes dénoncent la suspension des visas pour la France. Confirmez-vous cette mesure ? S’applique-t-elle uniquement aux demandes concernant Mayotte ou pour tout déplacement en France ?

R – La France a effectivement pris la décision de suspendre à compter du vendredi 4 mai 2018 et jusqu’à nouvel ordre, la délivrance des visas demandés par les ressortissants comoriens à destination de la France métropolitaine (visas Schengen, visas de transit) et des départements et territoires d’outre-mer. Les visas demandés par les ressortissants d’une autre nationalité ne sont pas concernés.

Cette mesure est à replacer dans le contexte qui prévaut depuis le 21 mars dernier, date à laquelle le gouvernement comorien a pris la décision de refuser la réadmission, sur son territoire, des Comoriens entrés illégalement à Mayotte. Nous avons publiquement condamné ces mesures et sommes résolument engagés à travailler à leur levée par le dialogue politique avec Moroni. C’est ce qui a été clairement exposé pendant la visite du secrétaire d’État, M. Jean-Baptiste Lemoyne, à Moroni, le 11 avril, puis lors de l’entretien du ministre avec son homologue comorien, le 19 avril, à Paris.

Nous avons pris note de la déclaration du ministre des affaires étrangères, de la coopération internationale et de la francophonie, chargé des Comoriens de l’étranger, M. El-Amine Souef. Les autorités comoriennes ne peuvent en aucun cas nous attribuer les effets des mesures qu’elles ont prises le 21 mars, sans aucune concertation avec nous.

La France est un pays ami des Comores et souhaite ouvrir de nouvelles perspectives bilatérales, tenant compte de nos intérêts respectifs et sans aucune discussion sur le statut de Mayotte. Ceci passe par une lutte conjointe et efficace contre les filières d’immigration illégale, qui pourra être complétée par la mise en œuvre rapide d’actions concrètes de développement, offrant des perspectives d’avenir à la jeunesse comorienne.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE