L’esprit du cheval dragon : les "Machines de l’île" s’exportent en Chine

La compagnie nantaise "la Machine" organise le spectacle "L’esprit du cheval dragon" ou longma jingshen (龙马精神) les 17, 18 et 19 octobre 2014 au Parc olympique de Pékin.

Cette performance théâtrale est réalisée dans le cadre du cinquantenaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine, sous l’égide de la municipalité de Pékin et de l’Ambassade de France en Chine. Tout au long de l’année, des centaines d’événements se tiennent en France et en Chine et illustrent toute la richesse et le dynamisme du partenariat franco-chinois dans tous les domaines et le président Xi Jinping s’est rendu en France en mars, pour une première visite d’Etat.

Le cheval dragon, symbole du cinquantenaire des relations franco-chinoises

Pourquoi un cheval-dragon ? Car, selon le calendrier lunaire chinois, 2014 est l’année du cheval et 1964 l’année du dragon. Le cheval dragon est un esprit ailé des légendes antiques chinoises, tandis que les signes astrologiques du cheval et du dragon sont deux symboles de vigueur et de force. Le proverbe chinois « l’esprit du cheval dragon » désigne quelque chose ou quelqu’un d’âge mûr mais rempli de vitalité.

Image Diaporama - Le cheval dragon est une immense machine créée (...)

Le cheval dragon est une immense machine créée par François Delarozière et sa compagnie « la Machine » à Nantes. Crédits : Emmanuel Bourgeau

Image Diaporama - Photo : Emmanuel Bourgeau / Ambassade de (...)

Photo : Emmanuel Bourgeau / Ambassade de France en Chine

Image Diaporama - Photo : Matjaz Tancic / Ambassade de France (...)

Photo : Matjaz Tancic / Ambassade de France en Chine

Image Diaporama - Photo : Matjaz Tancic / Ambassade de France (...)

Photo : Matjaz Tancic / Ambassade de France en Chine

Une créature contrôlée par des équipements et un système électronique des plus avancés

Le cheval dragon est le produit du travail mené en seulement un an par plusieurs dizaines d’artisans français. Tête et ailes de dragon et corps de cheval, il a été sculpté dans un bois spécial, d’une couleur jaune orangé.

Il mesure 13m de long et 12m de haut – 16 avec ses ailes déployées. Son poids est de 45 tonnes. La créature est contrôlée par des équipements et un système électronique des plus avancés, opérés par 15 comédiens et techniciens qui lui donneront vie en animant ses muscles, son regard et sa gueule. Le cheval-dragon est comme un véritable être vivant : il peut marcher (vitesse maxi de 7km par heure) mais il est aussi capable de galoper, de se cabrer, de se coucher ou encore de reculer. De la fumée sort de ses naseaux.

"Long-Ma" est même capable de cracher du feu.

L’araignée automate qui sera sa comparse durant le spectacle mesure quant à elle 5,7m de haut – elle peut se déployer à 13m durant la marche – et 6m de large. Son poids est de 37 tonnes et la portée de ses pattes s’étend à 20m.

Le cheval dragon a atterri à Pékin le 28 septembre 2014 par vol spécial, quelques jours après l’araignée.

Derrière le cheval-dragon : la compagnie la Machine

La production et la réalisation du spectacle « l’esprit du cheval dragon » est assuré par la compagnie La Machine, avec le soutien technique de la société chinoise Gehua.

La Machine est une compagnie de théâtre de rue née en 1999 et dirigée par François Delaroziere. Elle est née de la collaboration d’artistes, techniciens et décorateurs de spectacles autour de la construction d’objets de spectacle atypiques. La Machine développe aujourd’hui de nombreux projets aussi bien dans le domaine de l’aménagement urbain que celui du spectacle de rue.=

Le spectacle vivant de la Machine intègre l’architecture à l’écriture théâtrale. C’est un théâtre de rue et d’action dans la rue. Les scènes doivent se jouer dans les lieux utilisés quotidiennement et pratiqués par les citoyens de la ville. C’est ce contraste qui fait la force de l’action.

Plusd’informations et de détails pratiques sur l’évènement :

Informations complémentaires

PLAN DU SITE