Canada/Québec – Entretien de Jean-Baptiste Lemoyne avec la ministre des relations internationales et de la Francophonie du Québec (16 novembre 2020)

Partager

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, chargé du tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie, s’est entretenu hier avec Nadine Girault, ministre des relations internationales et de la Francophonie du Québec. Cet entretien s’inscrit dans le prolongement d’échanges réguliers entre les exécutifs français et québécois, impulsés par les feuilles de route adoptées en 2018 lors de la dernière « rencontre alternée des premiers ministres ». Nadine Girault s’était entretenue avec Jean-Yves Le Drian, en novembre 2018 puis avec Jean-Baptiste Lemoyne le 25 juin 2020. La prochaine rencontre alternée doit se tenir au Québec en 2021.

La préparation de la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), qui se tiendra en format virtuel les 24 et 25 novembre 2020, était au cœur de cet entretien. Le secrétaire d’État a rappelé nos priorités sur le développement de la connaissance de la Francophonie ; la place du français et la promotion du plurilinguisme dans les Organisations internationales et l’Union européenne ; le développement de la Francophonie dans les espaces numériques.

Le secrétaire d’État et la ministre ont abordé les différents chantiers de réforme de la Francophonie et notamment l’actualisation de la stratégie économique de la Francophonie, à laquelle la France et le Québec contribuent. Jean-Baptiste Lemoyne a marqué le souhait que cette dernière se traduise rapidement par des actions concrètes, avec notamment la création d’un réseau francophone des fédérations patronales, et l’organisation de missions commerciales francophones et a salué le travail de TV5MONDEplus, plateforme internationale de vidéos à la demande en français et d’accès gratuit. L’entretien a également porté sur la préparation du sommet de la Francophonie de Djerba prévu en novembre 2021, et sur les événements qui seront organisés préalablement, en particulier les « états généraux du livre en langue française », cofinancés et coorganisés par le ministère de la culture et le ministère des relations Internationales et de la Francophonie du Québec.

Informations complémentaires