Cameroun - Q&R - Extrait du point de presse (10 novembre 2017)

Q - Les sécessionnistes anglophones au Cameroun ont tué au moins deux gendarmes mercredi. Quelle est votre réaction ?

R - La France condamne ces crimes et réitère son appel au rejet de toute violence.

Des enquêtes ont été ouvertes par les autorités camerounaises en vue d’identifier les coupables, qui devront répondre de leurs actes devant la justice.

Informations complémentaires

PLAN DU SITE